Page d'accueil Le mattage

Il existe plusieurs façons de matter sa photo. Maintenant que vous avez compris le grand principe essayons de détailler les différentes manières de le pratiquer.

1. Le mat simple :

Pour réaliser un mat simple il vous faut donc une photo et un morceau de papier, derrière cette photo, légèrement plus grand .

Ici encore c’est la liberté vous pouvez choisir la taille de votre « cadre » c’est-à-dire la taille du papier qui dépassera de votre photo de façon tout à fait arbitraire. Vous découpez un rectangle dans un papier ou dans de la cartonnette en augmentant les dimensions de votre photo de quelques millimètres à quelques centimètres, c’est au choix. Cela peut-être très discret juste un petit filet autour de votre photo pour mettre celle-ci en valeur ou au contraire très large pour mettre l’accent sur cette bande autour peut-être dans le but d’y ajouter quelques embellissements, d’y insérer un mot du titre ou de la découper de façon décorative…

Vous avez aussi le choix pour la découpe de votre mat (nous utiliserons maintenant ce terme pour signifier le papier ou le carton sur lequel sera collée votre photo). Il peut être coupé droit ou coupé de façon fantaisie avec une perforatrice bordure ou des ciseaux cranteurs, il peut être déchiré ; il peut aussi prendre une forme tout à fait autre que le rectangle de votre photo : votre mat peut être ovale, rond, carré, en forme d’étiquette…

Pour la matière n’hésitez pas à prendre du papier assez épais la qualité du mat est importante nous vous conseillons de ne pas utiliser un papier trop fin ou de mauvaise qualité car le collage de la photo sera difficile et le rendu peu esthétique.

La couleur de votre mat doit de préférence être coordonnée à la couleur de votre photo. Pour plus de détails sur le sujet lire : association de couleurs.

Votre mat peut être déchiré à la règle ou à la main, le déchiré donnera un effet très original à votre création.

 

Trucs et astuces :

Pour mettre en valeur votre mat il existe une astuce extrêmement pratiquée chez les scrappeuses. Il vous suffit d’encrer le bord de vos papiers. Que votre mat soit découpé droit, cranté ou déchiré vous aurez très souvent intérêt à l’encrer avec une encre assez foncée pour être visible. Si vous ne savez pas quelle couleur utiliser pour encrer le bord de votre mat vous pouvez toujours encrer en noir qui s’adaptera sur n’importe quel projet. Enfin pour encrer, préférez toujours les petits encreurs (forme œil de chat ou carré) et encrez en tenant le papier d’une main et l’encreur de l’autre. Vous procédez par petites touches en encrant régulièrement tous les côtés de votre mat.

 

2. Le mat multiple :

Maintenant que vous savez matter votre photo apprenons à « matter le mat », ce qui est toujours aussi facile. Il s’agit ici de créer un second « cadre », un morceau de papier légèrement plus grand que le précédent. Ce double mattage peut bien sûr devenir triple ou quadruple…vous superposez simplement les papiers qui seront sous votre photo. Même s’il n’y a pas de réelle limite, pour des raisons d’épaisseur de papier et de place occupée sur votre page, nous vous conseillons de ne pas dépasser cinq mats ce qui est déjà beaucoup !

Vous avez plusieurs possibilités pour réaliser ce multiple mattage.

 

• Au niveau des couleurs :

Vous pouvez opter pour le camaïeu de couleurs dans vos différents mattages, ou bien trancher avec des couleurs complémentaires et alterner avec des mats blancs.

Trucs et astuces :

Avant de découper et de coller votre photo sur vos différents papiers faites des essais et positionnez à la suite sur différents papiers vous verrez que selon la couleur du mat la photo ne ressort pas du tout de la même manière.

 

• Au niveau de la disposition des mats :

Tout comme la photo le mat peut être centré horizontalement et verticalement sur le mat suivant ; il peut aussi être volontairement décentré d’un côté ou d’un autre ou même complètement décalé du mat. Les agrandissements successifs peuvent être réguliers ou au contraire les espacements peuvent être différents.

Le montage en iris : Un cas d’agencement particulier des mats qui peut vous donner des idées pour varier vos pages.

Il s’agit de décaler légèrement et toujours dans le même sens les mats successifs. Ce style de disposition s’appelle le montage en iris.

 

• Au niveau de la méthode :

Encore une fois tout est permis et n’hésitez pas à varier : pourquoi pas un mat coupé droit, un second en bordure fantaisie et un troisième déchiré ? ou l’inverse ?

Le mat de votre photo n’est donc pas compliqué à réaliser et la mettra tout de suite en valeur, cependant il n’est pas obligatoire vous avez le droit de réaliser votre page sans matter votre photo.

Il existe d’autres techniques pour la mettre en valeur comme celle du ponçage.

Retour haut de page