• les consignes de sécurité
  • En fonction de l’âge de votre enfant il faudra bien sûr une attention particulière pour les ciseaux, cutter ou autre massicot. Ce dernier reste un outil dangereux même pour les enfants un peu plus âgés. Il faut vraiment leur montrer l’utilisation correcte et la dangerosité de la lame qui est extrêmement coupante.

    Les brads ou attaches parisiennes peuvent être délicates à poser pour les enfants montrez-leur comment faire un petit trou sans se blesser et sans se rentrer le petit bout de métal dans le doigt ou sous l’ongle. Un tapis mou (comme le revers d’un tapis de souris) peut leur être d’une grande utilité. Ils posent le papier à perforer sur le tapis et enfoncent ensuite doucement l’attache parisienne.

    L’outil poseur d’œillets peut être également pour les plus jeunes sources de blessures surtout s’ils le considèrent comme un jouet. Réservons donc cet outil aux enfants plus grands.

    Enfin il reste pour les ados l’utilisation du « hot gun » ou du décapeur thermique qui sert en autres à faire fondre la poudre à embosser. Cet appareil (surtout si vous utilisez le décapeur thermique) reste très dangereux à manier. Il faut une protection qui résiste à la chaleur en dessous-sous de votre travail, il ne faut surtout pas approcher sa main trop près de l’embout du décapeur , même après avoir éteint celui-ci il reste brûlant quelques minutes encore.

  • les consignes pour préserver votre matériel
  • Il faut expliquer aux enfants quelques fonctionnements de certains de vos petits outils. Les perforatrices simples d’utilisation ne doivent néanmoins découper que du papier. Dites-leur de ne pas forcer sur la perfo si la perforation a du mal à s’effectuer, de ne pas essayer de découper autre chose comme du carton, du tissu…

    Les petits cutters à lame rotative pour les gabarits rigides sont extrêmement fragiles montrez-leur comment s’en servir et si vous pensez la tâche trop difficile retirez ce genre de matériel mis à leur disposition.

    Les feutres marqueurs fins servant à coloriser les peel-off requièrent également une attention particulière, leur pointe est fine et fragile, les plus petits auront du mal à les utiliser sans l’écraser.

  • les consignes pour préserver vos consommables
  • Si vous souhaitez continuer à scrapper une fois vos enfants passés dans votre scraproom vous allez être dans l’obligation de présenter quelques petites règles concernant certains produits de scrap.

    Pour les papiers, même si vous leur laissez du papier dont vous vous servez un peu moins souvent apprenez-leur à ne pas découper en plein milieu de leur feuille un tout petit motif. Montrez-leur comment optimisez l’utilisation de leur papier.

    Pour les attaches parisiennes (brads) ou autres scrap-bidules, donnez leur par exemple un nombre maximum par page (surtout pour les plus jeunes) afin qu’ils n’utilisent pas tout votre stock en une seule page !

    Les poudres à embosser, perfect pearl, craies sont, à notre avis, à réserver aux plus grands et aux plus minutieux. Montrez-leur comment embosser en récupérant sa poudre, comment ne pas gaspiller sa perfect pearl grâce aux pinceaux en reversant le surplus dans les boîtes et comment frotter et ranger les craies afin qu’elles ne se cassent pas trop.

    Idem pour les encres liquides ou les distress la démonstration s’impose et elles ne doivent pas être laissées aux plus jeunes enfants à cause du risque de tâches et de bouteilles trop vite renversées.